lamaisonauxcoquillages.jpg

C'est l'histoire d'une toute petite graine semée dans le cœur d’une enfant. J’avais 8 ans. Chaque été, mon père nous amenait sur le bord du fleuve.  

Un jour j’ai demandé :

- Pourquoi on n'habite pas sur le bord du fleuve nous? Il m’a répondu :

- Parce qu’on habite ici.

La réponse ne m’a pas suffi. Une graine avait été semée.

J’ai grandi. Tous les étés, comme un aimant, je suis venue sur le bord du fleuve. Pendant mes études universitaires, je suis partie tout un été, avec mon sac à dos.  Mon pouce m’a amené de Tadoussac à Natashquan. Puis le bateau m’a amené jusqu’à Blanc-Sablon.

Le fleuve, toujours.

C’est sur un bateau, entre deux îles, au milieu du fleuve, que j’ai rencontré David, mon compagnon de route depuis maintenant 21 ans. Lorsque nous nous sommes rencontrés, je voulais abandonner mes études universitaires pour m’acheter une maison sur le bord du fleuve et y accueillir des voyageurs… Notre vie a pris un autre chemin.

De la route, nous en avons fait.   Nous avons roulé notre bosse tout autour de notre petite planète avec nos deux jeunes enfants, mus par une volonté intense de contribuer à bâtir un monde meilleur et de mettre nos capacités au service de l’humanité.

Et voilà qu’au détour d’un chemin, est apparue la maison qui abritait « L'Auberge et centre de santé La Grand-Voile » depuis 15 ans. Une véritable œuvre d’art, née du rêve et des gestes de Guy Chenard et Suzanne Guay.

Ce lieu de beauté est venu réveiller la toute petite graine enfouie dans mon cœur. Le projet d’accueillir des voyageurs a refait surface, comme une belle évidence longtemps endormie. Le désir, d’offrir un lieu de repos et de beauté; dans un monde où tout va toujours plus vite, plus dispersé, plus effréné; le désir, de participer, en toute humilité, à une vie communautaire dynamique.  Patient, attendant le moment propice, ce désir, d’habiter enfin « ici », sur le bord d’un fleuve si majestueux, était toujours là. Ce désir se concrétisera avec la naissance de « la maison aux coquillages ».

Le printemps s’annonce. La graine s’est réveillée. Et c’est à vos côtés que la graine deviendra pousse, puis tige, puis fleur, et enfin, fruit!

Véronique